Valentin travaillait comme chorégraphe de ballet et Armel comme assistant de production. Ils sont meilleurs amis depuis toujours, colocs depuis 8 ans et maintenant partenaires d’affaires. Ils ont 25 ans, sont diplômés de HEC Montréal et forment le solide et pimpant duo derrière Les Gamins Gourmands.

CRÉER CE QUI N’EXISTE PAS

Comment est venue l’idée de fonder une entreprise avec du popcorn?

 

V : C’est drôle à dire, mais on détestait le popcorn avant. Trop gras, trop sucré, trop salé, trop d’huile. On n’était pas satisfaits avec ce qu’il y avait sur le marché. Alors on l’a inventé.
A : On a choisi un aliment considéré comme étant fast food et on l’a transformé en un produit haut de gamme. On veut briser les mentalités et changer la perception que les gens ont du popcorn.

CARBURER AU RISQUE

Quels ont été les plus grands défis auxquels vous avez fait face au début? Et quels sont vos défis à l’heure actuelle?

 

V : On ne connaissait rien au popcorn et les gens ne croyaient pas en nous. Mais nous, oui. On s’est informés, informés, informés. On a foncé. Et ça a marché.
A : L’entrepreneuriat, c’est la résolution de problèmes. Tu peux rien prévoir. Tu dois aimer le risque. Et le risque n’est pas mauvais, faut juste se lancer.
V : On fait tout de A à Z. Des achats à la cuisine, aux médias sociaux, en passant par la comptabilité et le packaging. C’est beaucoup de travail, et parfois pas beaucoup d’heures de sommeil.

DÉFONCER LES PORTES

Quelles sont les principales qualités qu’il faut avoir quand on veut fonder sa propre entreprise?

 

V : Être hyper organisé et discipliné. Faut pas avoir peur d’aller cogner aux portes. Et si on te dit que « le directeur veut pas te parler », tu dis que tu veux l’entendre de sa bouche. Respecte les lois, mais pas les règles.
A : Avoir confiance en ce que tu fais et en ton produit. Trouver une solution à chaque problème. Et si la solution ne marche pas, t’en trouves une autre. Tu dois provoquer ta chance, sinon la vie va te bouffer.

ÊTRE MULTIFACETTE

Est-ce que vous vous considérez plutôt comme des artistes culinaires ou des hommes d’affaires?

 

A : L’entrepreneuriat, c’est un tout.
V : Faut être à la fois artistique, technocrate, businessman, requin. Bref, être tentaculaire, comme une pieuvre. Tu regardes une pieuvre de haut, tu vois juste une boule. Tu la retournes et tu t’aperçois qu’elle a plein de tentacules, plein de personnalités.

RECHERCHER LE MEILLEUR

Quels conseils donneriez-vous à ces gens qui aspirent eux aussi à concrétiser leurs rêves et ambitions?

 

V : Douter et toujours se remettre en question. Se dire : « Est-ce que ça, c’est vraiment excellent? » Nos recettes, on les a refaites au moins 50 fois. Tu enlèves ton ego et tu laisses passer ta transparence. Ne jamais être satisfait, sinon tu tombes dans une zone de confort.
A: Rester soi-même authentique et apprendre de ses erreurs.

S’ENTOURER DE GENS INSPIRANTS

Quelle est votre source d’inspiration et de motivation?

 

A : Nos grands-mères.
V : Toutes les techniques gastronomiques qu’on a apprises, ça vient d’elles. Nos saveurs sont des classiques revisités afin de leur faire honneur. Elles nous ont transmis à tous deux l’amour de la nourriture et du partage.

 

Qui est le fonceur ou la fonceuse qui vous inspire au quotidien?

 

V : Jérôme Ferrer. On l’a rencontré récemment. C’était censé être une rencontre de 30 minutes. Ça a duré 6 heures. Ce fut un coup de foudre professionnel.
* Jérôme Ferrer est un chef cuisinier français de renommée internationale et un membre de l’Association des Maîtres Cuisiniers de France. Propriétaire de plusieurs restaurants gastronomiques (certains considérés comme étant les meilleurs au monde), il est aussi récipiendaire d’une foule de prix prestigieux, dont celui du Chef de l’année en 2011, remis par la Société des chefs du Québec.

OUVRIR SES HORIZONS

On jase là… quelle est la seule chose que vous ne mangeriez jamais avec du popcorn?

 

V : On peut faire de tout avec du popcorn, c’est un monde de possibilités. Tu ne seras jamais un bon cuisiner si tu te mets des limites. Tu pourrais même mettre des insectes. C’est nutritif!
A : Say yes to everything!

 

Et votre plus grande réussite?

 

V & A : Notre amitié, qui a perduré même face à l’adversité.

Les Gamins Gourmands sont distribués dans 80 points de vente au Québec et prennent part à une foule de festivals et d’événements. Envie d’en savoir plus eux? Suivez-les ici :

 

http://lesgaminsgourmands.com/

https://www.facebook.com/lesgaminsgourmands/

https://www.instagram.com/lesgaminsgourmands/