Créer pour être reconnu

BirdO a déménagé à Toronto dans l’espoir de devenir acteur. Au fil du temps, sans voir de débouché après plusieurs auditions, il s’est de plus en plus intéressé au graffiti et l’art de rue.

Étant acteur dans l’âme, il n’est pas surprenant que BirdO soit maintenant devenu l’un des visages les plus reconnus de la scène artistique torontoise. Il y a une petite dose d’ironie quand vous vous déplacez dans une ville pour devenir un visage reconnu, seulement pour être reconnu à travers un personnage. Ceci démontre le réel talent de BirdO qui a su se faire un nom en combinant son art avec son personnage.

Double identité

En grandissant, BirdO était plus du type athlétique qu’artistique, il trouvait difficile de parler d’art avec son entourage. Cette double identité lui a permis, avec le temps, d’explorer ses 2 facettes de lui-même.

Les identités multiples semblent être un thème cohérent pour BirdO. Les animaux et les créatures représentés dans son art peuvent être surréalistes et parfois grotesques. Ce qu’il aime par-dessus tout dans son art est de savoir que chaque pièce sera interprétée différemment et incarne une nouvelle personnalité chaque fois que quelqu’un l’interprète à sa manière.

BirdO est un personnage, mais il est loin d’être fictif.

Découvrez son épisode d’Unframed.

Ne manquez pas le reste de la série Unframed! Découvrez l’histoire de Ricardo Cavolo ici, Fluke ici et celle de MISS ME ici.

#SoyezCurieux